Juridique    Suivre cette thématique Vous suivez cette thématique

Intégrer le juridique a sa stratégie d’entreprise présente plusieurs avantages. Cela permet de gérer le risque juridique, ou risk management et le lien entre conformité avec la loi et performance. Le droit est également un levier de création de valeur pour une entreprise lui permettant d’avoir des avantages concurrentiels. 

Plus de 77 % des professionnels du droit en Europe et aux États-Unis, selon les statistiques publiées par Wolters Kluwer en 2021, s’intéressent sur la technologie, notamment l’intelligence artificielle et l’analyse prédictive. Elle leur permettrait notamment de gérer une quantité croissante de données toujours plus complexe, de répondre aux attentes changeantes de leurs clients et responsables. Cependant, il est crucial de savoir maîtriser ces outils pour en tirer les bénéfices et de compter sur une structure préparée pour leur déploiement, ce qui n’est pas le cas selon les trois quarts des juristes interrogés par Wolters Kluwer.

Gérer de nouveaux risques

À l'ère de la transformation numérique, les entreprises doivent adapter leurs stratégies et prendre en compte le nouveau paysage juridique. En effet, le développement des nouvelles technologies et la façon dont elles sont utilisées ont créé de nouveaux risques financiers, de réputation ou encore juridiques.

Le paysage juridique étant en constante évolution. Il est essentiel pour les entreprises de se tenir informées de ces changements afin d'éviter tout risque en matière de non-conformité ou encore de fraude.

Automatiser et accélérer

La transformation numérique offre également des opportunités aux entreprises par exemple pour réduire leurs coûts ou créer des produits et services. L’IA permet notamment d’automatiser des processus, mais aussi certaines démarches administratives. 

Les nouvelles technologies ont fait évoluer la plupart des domaines juridiques comme le conseil juridique, l’élaboration de démarches légales, et la gestion. Le stockage et l’accès aux informations sont facilités désormais, mais aussi l’analyse de données. Le traitement de grands volumes de data permet d’accélérer les processus de recherche documentaire, le traitement des documents et textes de loi et est utilisé pour développer des solutions personnalisées selon les besoins du client en matière de conseils juridiques par exemple.

Associés à des outils de création de rapports automatisés, le traitement et la fouille d’informations (textes de loi, jurisprudence, etc.), peuvent permettre de réaliser des études et de déterminer la validité ou non d’un projet par exemple. Il en va de même pour l’élaboration des démarches légales d'un projet.

Fluidifier les démarches administratives 

La gestion des plaintes et des dossiers peut être accélérée grâce au machine learning. L’analyse des dépôts de plaintes et demandes d’autorisation permet par exemple de vérifier plus rapidement leur recevabilité. Ces nouvelles méthodes raccourcissent les délais jugés trop longs de certaines démarches administratives. 

Les juristes d’entreprise peuvent également être épaulés par des outils pour optimiser leurs relations avec les institutions, tribunaux, instances internationales pour des contentieux, des requêtes spécifiques ou des demandes de brevet. 

Ces outils sont plébiscités par de nombreuses entreprises et professionnels du Droit, mais demandent bien évidemment un respect très strict à la fois de la réglementation, du respect de la confidentialité et de l’éthique.

 
À ne pas manquer
Leader des systèmes d’informations juridiques, legal suite déploie son expertise sur les marchés du pilotage juridique d’entreprise, de la gestion du ...
À la une
L’open data au service de la justice

Le concept d'open data au service de la justice semble être une véritable avancée démocratique. Cependant, il présente des défis importants, notamment en matière de protection de la vie privée des cit...

Recevez gratuitement votre veille innovation Juridique personnalisée

Créer mon compte