Achat    Suivre cette thématique Vous suivez cette thématique

Transformation numérique du département Achat

L’évolution rapide des technologies et la crise du Covid ont entraîné une accélération de la transformation des fonctions Achats. Focus sur plusieurs outils permettant de fluidifier les processus et de gagner en performance.

S’adapter à un nouveau contexte

L’objectif principal de la fonction Achats est évidemment l’acquisition, la vente et le transport des outils, éléments et matières premières nécessaires à la production. Elle doit répondre au cahier des charges de l’entreprise. Cette mission a progressivement évolué au sein de la Supply Chain. Les entreprises ne passent plus seulement commande à leurs fournisseurs et partenaires externes, mais cherchent souvent à créer de la valeur avec eux. 

L’essor du commerce en ligne

Autre évolution centrale, l’essor du commerce électronique, qui plus est depuis la pandémie. Dans son bilan 2021, la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad) précise que le chiffre d’affaires de l’e-commerce pour 2021 a atteint les 129 milliards d’euros, soit 15,1% de plus qu’en 2020. Le nombre de sites de vente en ligne a quant à lui progressé de 11% en seulement un an. Cette digitalisation implique pour de nombreuses entreprises de s’orienter vers la Supply Chain et a eu un impact sur les Achats. 

Quels outils pour la fonction Achats ?

Du côté de cette fonction, il s’agit d’adopter des outils pour les achats indirects et non stratégiques, gagner en performance et améliorer la maîtrise des coûts. Plusieurs technologies permettent d’atteindre ces objectifs dont le machine learning, le cloud computing et la blockchain mais également l’analyse de données et le design génératif. 

La data cliente est centrale, mais n’est pas la seule, car les données fournisseurs, concurrents et partenaires externes peuvent aider à la prise de décision. Couplées à des informations concernant les transports, la santé des outils, équipements et stocks ou encore l’état global du marché en temps réel, elles offrent à la fonction Achats des clés pour mener à bien ses missions. En ce qui concerne les solutions de collecte, de traitement et d’analyse des données, structurées ou non structurées, les entreprises doivent veiller à respecter la règlementation en vigueur.

Outre l’analyse de données, de plus en plus de sociétés se tournent vers la blockchain pour authentifier leurs produits en les marquant par exemple avec un identifiant cryptographique et des données spécifiques à chaque étape de production. Dans les industries critiques, cela peut être un instrument efficace de lutte contre les contrefaçons. La blockchain est également un outil utilisé pour accélérer les transferts de marchandises et les paiements à l’international.

L’intelligence artificielle entre aussi dans le classement des solutions offertes aux entreprises pour optimiser leur fonction Achats. Le design génératif, l’impression 3D, la fabrication additive et le machine learning permettent en effet d’accélérer la R&D, le prototypage et les tests afin de réduire les délais d’approvisionnement. Un temps de fabrication plus court et des réductions de coûts, pour un client livré plus rapidement, c’est la promesse faite par ce type d’outils. 

À la une
L’Usine étendue, connectée et sans frontières, un atout en Europe, convoitée en Asie
L’Usine étendue, connectée et sans frontières, un atout en Europe, convoitée en Asie

De tout temps, l’industrie n’a cessé de chercher à évoluer, pour produire toujours plus, de la manière la plus optimisée possible, des produits de plus en plus complexes. Aymerick Iloki, Business Mana...

Recevez gratuitement votre veille innovation Achat personnalisée

Créer mon compte