Lancement d’immerscio.bio, plateforme pour former les talents de demain dans la filière de bioproduction

  Ajouter cet article à mes favoris Cet article est dans vos favoris
Lancement d’immerscio.bio, plateforme pour former les talents de demain dans la filière de bioproduction
Par Publié le 30/05/2022

La filière bioproduction française, regroupée en un consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Novasep, Sanofi et Servier, a profité du Congrès France Bioproduction 2022 pour annoncer la création d'immerscio.bio. Cette plateforme couvre l'ensemble de la chaîne de bioproduction et mobilise différentes solutions numériques innovantes pour favoriser la compréhension des processus et l’appropriation des pratiques professionnelles.

La bioproduction : un défi majeur pour les systèmes de santé

Véritable révolution dans le domaine du médicament, les biothérapies, traitements basés sur la production de molécules (anticorps, protéines …) par des micro-organismes vivants ainsi que les médicaments de thérapies innovantes (vecteurs viraux, thérapies géniques et cellulaires …) permettent aujourd’hui de soigner des maladies jusqu’à présent incurables - cancers, maladies inflammatoires chroniques, maladies rares - et de lutter contre les pandémies, tout en ouvrant la voie à une médecine de plus en plus personnalisée. Elles constituent à ce titre une chance décisive pour les patients et leur place grandit dans les solutions thérapeutiques développées contre ces pathologies.

Rendre ces biomédicaments accessibles aux patients constitue donc un double enjeu, s’imposant à tous les acteurs de santé. Il s’agit d’une part de favoriser leur développement et d’industrialiser leur production en France, tout en garantissant quantité et impératif de qualité, rapidité de production et coûts abordables. D’autre part, il s’agit de participer à la construction de l’indépendance sanitaire de la France sur la scène mondiale pour garantir la disponibilité des traitements les plus novateurs pour les patients. 

Pour répondre à ces enjeux, 30 à 40 000 emplois seront créés dans la bioproduction en Europe au cours des 10 prochaines années.

Une mobilisation des pouvoirs publics et des acteurs de la filière à hauteur des enjeux

Pilotée par un consortium industriel de premier plan (le Campus Biotech Digital, constitué de bioMérieux, Novasep, Sanofi et Servier) et réunie par le Comité Stratégique de Filière des Industries et Technologies de Santé (CSF ITS), la plateforme immerscio.bio a pour ambition de développer des innovations de rupture pour gagner en productivité, produire sur le territoire français, créer des emplois, et faire de la France un leader européen de la bioproduction à horizon 2030. Fruit d’une collaboration entre industriels et pouvoirs publics, les parcours de formation d’immerscio.bio ont été construits avec des acteurs incontournables de la formation en biotechnologie (EASE, l’ENSTBB-Bordeaux INP, CPE Lyon, l’ESTBB, IFIS, le Groupe IMT, MabDesign, Sup’Biotech) et du numérique (Accenture, Atos, Bearing Point, Capgemini, Domoscio, IBM, Microsoft).

« Dans le cadre des travaux coordonnés par le Comité Stratégique de Filière des Industries et Technologies de Santé (CSF ITS), le campus est l'un des projets fondateur et témoin de la mobilisation inédite des acteurs privés et des pouvoirs publics autour de l'ambition de faire de la France un leader européen de la bioproduction d'ici 2030, » annonce Olivier Bogillot Président du CSF-ITS. « Avec pour objectif de créer près de 10 000 emplois directs d'ici 2030 en France, la filière se dote avec le campus Immerscio.bio d'un outil ultra innovant de formation et de développement des compétences qui renforcera notre réseau d'experts pour exercer leurs talents tout au long de la chaine de valeur de la bioproduction et sur tous les territoires. Je me félicite également du rôle qu'il exercera sur l'attractivité de la France au niveau international puisque l'objectif est d'ouvrir ce campus à l'international très rapidement. »

Ce projet s’appuie par ailleurs sur des relais territoriaux (Auvergne-Rhône Alpes, Centre Val de Loire, Grand Est, Nouvelle Aquitaine) et un futur centre de ressources pédagogiques sur le site de Sanofi à Vitry-sur-Seine (Île-de-France). Il est financé par un partenariat public/privé* exceptionnel dont 11,7  M€ dans le cadre du dispositif « Ingénierie de formation professionnelles et continues et d’offres innovantes » opéré par la Caisse des Dépôts pour le compte de l’Etat, auxquels s’ajoutent le soutien de l’Opérateur de compétences interindustriel et celui de la Région Île-de-France, ainsi qu’une forte mobilisation des industriels du secteur formés en consortium pour un investissement de plus de 30 M€.

« La production et la mise à disposition de médicaments biologiques innovants en France et en Europe est aujourd’hui un enjeu stratégique majeur. Nous l’avons observé durant ces deux dernières années de pandémie, il est aujourd’hui essentiel d’avoir les capacités de production nécessaires pour répondre aux urgences sanitaires, » souligne Karim Vissandjee, Directeur Général du Campus Biotech Digital. « Pour en stimuler le développement, il était donc impératif que les acteurs de la biotech, soutenus par l'Etat, travaillent main dans la main et s’allient à des partenaires pédagogiques et numériques pour proposer des formations de haut niveau. Nous sommes particulièrement fiers aujourd’hui de dévoiler ce projet, son nom – au croisement de l’immersion, du savoir et de la bioproduction – et sa signature : be the biotech next gen ! »

immerscio.bio, une approche pédagogique immersive

Résolument collaboratif et immersif, immerscio.bio s’appuie sur la méthodologie agile du « design process thinking » afin de s’adapter aux innovations d’un secteur en constante transformation. Son offre de formations initiales et continues, à la fois complètes et personnalisées, veut soutenir la forte croissance de la filière qui prévoit de créer des milliers d’emplois sur les dix prochaines années. Grâce à son format 100% digital, pouvant également intégrer une partie en présentiel, immerscio.bio va permettre de concevoir les formations de demain.

Couvrant l’entièreté de la chaîne de bioproduction, de la conception à la délivrance du produit au patient, immerscio.bio a recours aux différents outils numériques reproduisant les éléments essentiels de la production (jumeaux numériques, serious game, réalité immersive, réalité virtuelle, réalité augmentée) et aux approches cognitives soutenues par l’intelligence artificielle pour favoriser la compréhension des processus et l’appropriation des pratiques professionnelles.

Les parcours de formation, s’inspirant de ceux dispensés par les simulateurs de vol pour former les pilotes d’avion, généreront une valeur ajoutée unique au monde dans la bioproduction à plusieurs niveaux :

  • L’acquisition de nouvelles compétences par les salariés du secteur aura un effet positif sur la performance des acteurs industriels.
  • L’arrivée sur le marché du travail de jeunes diplômés et de salariés en reconversion qui seront opérationnels plus rapidement.
  • La formation d’experts qui deviendront des sources d’innovations de rupture, grâce à des parcours spécifiques.
  • Les communautés d’apprenants favoriseront le développement de réseaux, la création de start-up et la coopération inter-entreprises.

Ces nouvelles formations sont ouvertes à toutes et tous, dès les niveaux de Bac+2 ou +3, des jeunes diplômés aux salariés en reconversion professionnelle. Chaque apprenant aura un suivi personnalisé pour mieux l’accompagner dans son parcours, renforcer son employabilité ou encore accélérer son intégration en entreprise.

A travers la formation de ces talents, immerscio.bio a pour objectif d’améliorer l’accès aux thérapies innovantes pour un maximum de patients. Dans une société où les nouvelles générations sont en recherche constante de sens, avec une volonté d’agir, il est important de rappeler que la bioproduction correspond à un monde social en constante réinvention, inclusif et coopératif, où des communautés d’hommes et de femmes travaillent main dans la main en vue d’œuvres utiles et communes.

Les premiers parcours de formation

Pour ses débuts, immerscio.bio ouvre 13 parcours de formations définis comme prioritaires et couvrant la globalité des métiers de la bioproduction et des biotechnologies :

  • Environnement bioproduction - disponible
  • USP (UpstreamProcess) en cGMP (Good Manufacturing Practices) – disponible
  • Fill & Finish en cGMP – juillet 2022
  • DSP (DownstreamProcessus) en cGMP – septembre 2022
  • Contrôle Qualité en microbiologie – septembre 2022
  • Intégrité des Données – décembre 2022
  • USP en développement – décembre 2022
  • DSP en développement – décembre 2022
  • Assurance Qualité & Réglementaire – décembre 2022
  • Supply Chain : Gestion de la chaîne du froid - 2023
  • Système de délivrance d’un biomédicament - 2023
  • Bioprocess Data Analyst – 2023

Ces différents parcours permettent d’adapter la formation aux besoins hétérogènes des différents apprenants. Ils sont également personnalisables et ajustables selon leurs projets. Pour cela, ils prennent la forme d’un scénario permettant une immersion complète et un engagement optimal des étudiants.

Vous pourriez être intéressé(e) par :

Eurodecision a développé des composants d’optimisation métiers intégrables à des solutions tierces, qui répondent chacune aux problématiques métiers d...

Eurodecision met en œuvre des solutions d’aide à la décision, pouvant s’appuyer sur ses composants d’optimisation métier ou des modèles spécifiques. e...